1/  Pour se faire élire, Hollande nous a refilé un CV truqué!!

les surprises qui émergent des archives quand on entreprend de mettre de l’ordre dans nos document !
une perle qui date du lendemain de l’élection de Hollande !
à comparer avec la suite en live !!
pour le « CV truqué, on a pu le vérifier à l’usage !!

Publié le 25 novembre 2013 par Aude Alajoie – Article du nº 331

Monsieur Hollande, vous êtes incontestablement, le plus médiocre de tous les Présidents de la République Française, parce que, ayant réussi à vous faire élire grâce aux voix de « faux » citoyens français, (eux mêmes clamant à tous vents qu’ils sont français « de papier » uniquement, se dédouanant ainsi de respecter les lois françaises), et après avoir honteusement menti en une indigeste litanie, assénant aux citoyens une liste de qualités prétendues vous appartenir… alors que la seule discipline dans laquelle vous êtes au top, c’est la manipulation ! http://www.syti.net/Manipulations.html

Vous nous avez carrément refilé un C.V. truqué ! Les dés étaient donc pipés dès le début.

C’est ainsi que vous avez eu le culot de proclamer que vous « haïssiez les riches », et malgré la crise, qui contrairement à ce que vos amis veulent faire croire, n’est pas l’héritage de la politique de Nicolas Sarkozy, (et quand cela serait, ne dites pas maintenant que vous n’étiez pas au courant puisque pendant cinq ans, vous-mêmes et vos complices avez décoché des flèches empoisonnées aux moindres de ses paroles ou actions), vous n’hésitez pas à élire comme « cantine » un des restaurants les plus huppés de la capitale : « Le Laurent » , où en pleine campagne électorale, début 2012, vous vous êtes fait épingler par le site Atlantico.

http://www.atlantico.fr/decryptage/francois-hollande-guerre-argent-roi-rien-contre-restaurants-luxe-bernard-henri-levy-bhl-24-heures-actu-280459.html

LE LAURENT Capture

http://www.le-laurent.com/fr/index.php

« Chez Laurent, François Hollande et la nomenklatura socialiste peuvent se délecter à partir de 145€, avec le menu de l’accord parfait. En rajoutant les boissons et les menus frais, comptez un RSA par personne. »

http://pat1950.over-blog.com/article-le-fouquet-s-de-fran-ois-hollande-et-des-socialistes-c-est-chez-laurent-a-paris-avec-des-menus-a-p-101351498.html

http://www.dreuz.info/2012/02/la-bouffe-de-riche-de-francois-hollande/

Etait-ce donc bien honnête de brocarder Sarkozy pour UNE soirée au Fouquet’s ? Tous les Français ont encore en tête le cirque que les médias à vos basques en ont fait pendant cinq ans !

Dans votre entreprise de séduction des citoyens, vous n’avez lésiné sur rien, et aviez même pris grand soin, suivant sans doute les conseils avisés de quelques proches, de faire un régime amaigrissant … qui siérait bien mieux à l’image de celui que vous vouliez nous vendre : un homme « normal », dont les valeurs de gauche le situaient bien entendu près du peuple et de ses soucis … bien loin du président « bling-bling » que vous vomissiez.

Mais qu’en est-il aujourd’hui ? Où en est la France, sous votre gouvernement ?

La France elle est, c’est votre responsabilité, au plus bas qu’une équipe politique ne l’ai jamais menée ! Jamais auparavant, en dehors des périodes de guerre, nous n’en étions arrivés à un tel stade de pauvreté, où, pendant que vous et vos amis vous vautrez dans les ors de la République, et bâfrez, aux frais des contribuables … certains en sont rendus à chercher leur nourriture dans les poubelles !

PENDANT CE TEMPS HOLLANDE ENGRAISSE

Pendant ce temps, vous monsieur Hollande, vous engraissez honteusement, car à ce régime, il est plus que visible que les kilos perdus sont revenus dare-dare, et que votre silhouette s’en ressent. Au physique comme au moral, sans aucune classe, vous êtes incontestablement indigne de représenter un pays comme la France, que délibérément semble-t-il, vous menez à la ruine à tombeau ouvert !

Pendant que vous vous attendrissez stupidement sur le sort d’une clandestine légitimement expulsée, l’invitant même à revenir en France (sans ses parents, dites-vous ; soit c’est une de vos inepties habituelles, soit un mensonge délibéré puisque « ils » reviendraient ensemble, mais en douce, de manière à ne pas effaroucher les Français prétendus racistes pour plus de commodité !)…

Pendant qu’avec l’argent des contribuables vous distribuez de somptueuses aides à certains Etats (*), en même temps que vous nous obligez, sous prétexte de misère, à accueillir en masse leurs populations avides d’assistance, et déclarées prioritaires en tout …

Nos soldats, auxquels vous ne manquez pas de faire appel pour une opération de prestige destinée à faire remonter votre cote dans les sondages, sont scandaleusement oubliés de certains de vos services, peu pressés de « réparer » (au besoin en le changeant !) un logiciel de paiement défaillant depuis trois ans, et délivrant donc sporadiquement leurs salaires !

« Voilà trois ans que nos soldats sont plongés dans le chaos, certains d’entre eux n’étant plus payés depuis des mois. Comment a-t-on pu laisser la situation se dégrader à ce point ? Comment a-t-on pu abandonner nos soldats et leurs familles dans une telle détresse ? Certains d’entre eux, surendettés, ont même dû vendre leur maison ! Cette situation inique est absolument indigne de notre pays, qui demande à son armée toujours plus d’efforts et de sacrifices, en Côte d’Ivoire, en Libye, en Afghanistan, au Mali, en Centrafrique »

http://ripostelaique.com/voila-trois-ans-que-les-payes-de-nos-soldats-sont-livrees-au-caprice-du-logiciel-louvois.html

Ceci est d’autant plus honteux et scandaleux qu’il y a fort à parier que s’il s’agissait du logiciel concernant vos rémunérations et celles de vos amis … il y a belle lurette qu’il aurait été réparé !

Vous et vos sbires, êtes en permanence en train de nous leurrer par de grossières manœuvres de fausses informations, consistant à monter en épingles un minuscule fait divers que vous travestissez bien vite en pseudo tragédie nationale, de manière à ce qu’ainsi le peuple évite de se poser les bonnes questions, comme : « que fait-il vraiment pour résorber le chômage » ? A part des incantations façon méthode Coué « je vais inverser les courbes du chômage avant la fin de l’année » !

D’ailleurs entre parenthèses vous feriez bien de mettre le turbo parce que la fin de l’année, c’est dans 5 petites semaines ! Et vous pourriez faire en si peu de temps, ce que vous et votre staff de ministres aussi incompétents que surnuméraires n’avez pas été foutus de faire en 18 mois ? Laissez-nous rire ! Je sais que vous vous prenez pour un grand comique, alors que la France entière se gausse de vos boutades à deux balles, mais si vous aviez deux sous d’humilité vous réaliseriez à quel point de « nullitude » (ça plaira à votre ex) vous êtes arrivé.

Et n’essayez pas de vous défiler en nous chantant votre refrain favori « c’est pas facile », car effectivement ça ne l’est pas, mais c’est justement la raison pour laquelle il faut avoir les épaules, le mental, et la conscience nationale, nécessaires pour oser prétendre à ce poste, et non jouer des coudes comme vous l’avez fait pour y accéder à la seule fin de pouvoir vous goinfrer de toutes les manières possibles, en en faisant largement participer votre clan.

HOLLANDE C’EST PAS FACILE Capture

Ce poste vous l’avez voulu, vous l’avez eu ! Alors à vous de faire le job correctement ou bien démissionnez, selon le désir de 80% des citoyens ; il n’y a pas d’autre solution.

LE GOUVERNEMENT S’OCCUPE DE TOUT

Devant ces piteux résultats, un simple petit examen de conscience, sincère et objectif, devrait pouvoir vous amener à répondre à cette question toute simple :

Monsieur Hollande vous n’avez vraiment pas honte ? Même pas un tout petit peu ???

Aude Alajoie

(*) 67 millions d’aide aux PME du Maroc. Pourquoi pas aux PME en France

http://www.agenceecofin.com/aide-au-developpement/0411-14774-la-france-signe-avec-le-maroc-un-soutien-aux-pme-de-67-millions

La comparaison des menus du « Fouquet’s » et du « Laurent » est édifiante, jugez-en :

http://cebazatpourdemain.typepad.fr/cebazatpourdemain/2012/03/hollande-d%C3%A9jeune-chez-laurent-le-restaurant-des-super-riches.html

Quel avenir pour un président élu par défaut ?

http://www.atlantico.fr/decryptage/anti-sarkozysme-quel-avenir-pour-president-hollande-elu-defaut-david-valence-325847.html

2/ QUAND ON ESSAYAIT DE NOUS VENDRE UN PROF D ÉCONOMIE!!

 un an après: les ponctions fiscales sont tellement importantes que les recettes fiscales du pays s’effondrent

mais, heureusement, nous avons un président-professeur-d’economie qui sait comment combler ce trou: il augmente les impôts!!

ce ne sont pas ces imbéciles de droite qui y auraient pensé!!

François Hollande, trente ans de travail sur l’économie !!

Dans la carrière politique de François Hollande, l’économie tient une place centrale. Retour sur le parcours économique du candidat socialiste à la présidentielle.


Photo : Flickr/CC/Webstern Socialiste

(non! ce n’est pas western socialiste!!)

Il aurait pu être ministre de l’Economie, il sera peut-être un nouveau président dans la crise. En période d’incertitude économique, François Hollande part avec un avantage dans la course à la présidentielle avec ses 30 ans d’expérience sur la question des politiques économiques.

Cet intérêt se révèle dès ses études. Diplômé de Sciences Po et de HEC, il poursuit sa formation à l’ENA, tout en ayant passé le concours d’entrée à la Banque de France. A sa sortie, en 1980, il choisit la Cour des Comptes et assiste Jacques Attali pour conseiller François Mitterrand sur les questions économiques.

Remettre de la politique dans l’économie

En 1980, François Hollande revient à Sciences Po en tant que professeur. Il y enseigne durant onze ans l’économie, les trois dernières années devant des amphithéâtres en duo avec Pierre Moscovici. Un cours principalement théorique, avec un « engagement politique léger » selon Pierre Moscovici [1].

En 1991, au terme de ce magistère, les deux professeurs couchent sur le papier les réflexions qui ont émergé durant ce cours et publient L’Heure des choix : Pour une politique économique. L’ambition de cet ouvrage est de « traiter des possibilités et des limites de la politique économique » et de rappeler que « l’économie est toujours politique ». Plusieurs pistes d’action sont évoquées :

« la remise en chantier d’une réforme fiscale, (…) la remobilisation des instruments publics en faveur de l’emploi, (…) la relance de la politique industrielle, (…) une action sur la structure des revenus [via] la négociation et la stratégie fiscale, (…) une réforme du système monétaire internationale [et un] développement de la coopération économique ».

Au rapport sur la fiscalité

En 1988, François Hollande est élu député de Corrèze. A l’Assemblée nationale, il continue à s’occuper d’économie : il est secrétaire de la Commission des Finances et du Plan et rapporteur du budget de la défense. Il se distingue en 1990 sur ce qui est devenu l’un de ses sujets de prédilection : la fiscalité. Il livre alors un rapport qui porte principalement sur le patrimoine : allègement de la fiscalité pour les petits héritages, tandis que ceux supérieurs à 1 million de francs sont plus lourdement taxés, et facilitation de la transmission d’entreprises. Il propose également une taxation des plus-values boursières.

L’économie en coulisses

François Hollande progresse dans la hiérarchie du Parti socialiste. Il est chargé de 1994 à 1995 des questions économiques. Avec la cohabitation, il devient premier secrétaire, mais pèse fortement sur les politiques économiques du gouvernement Jospin. C’est le cas lors du débat sur la “cagnotte gouvernementale”. En 1999, Jacques Chirac annonce un surplus de recettes fiscales (50 milliards de francs). Le ministre de l’Economie Christian Sautter propose une baisse d’impôts de 30 milliards, Hollande surenchérit à 40 et est finalement entendu. Il a plus de mal quand c’est Laurent Fabius qui arrive à Bercy, et les deux hommes sont alors souvent en concurrence.

La Grèce de la France

Sur le plan local aussi, François Hollande doit gérer de sérieux problèmes économiques. Depuis 2008, il est président du conseil général de la Corrèze, le département le plus endetté de France (346 millions d’euros), ce qui lui a valu le surnom de “Grèce de la France” imaginé par Claude Guéant. Une dette qui constitue pour partie un héritage de la droite, et qui peut également s’expliquer dans une certaine mesure par le transfert de compétences aux départements. Dette face à laquelle François Hollande applique une “rigueur douce” comme l’explique Rue 89 : un peu de réductions de dépenses (investissements) et pas d’augmentation des recettes (taxe foncière).

Relancer la croissance, revenir à l’équilibre budgétaire et préserver la justice fiscale sont les trois grands axes du volet économique du projet présidentiel de François Hollande, en cohérence avec ses positions passées. S’il est élu en mai, on pourra constater quelle est l’efficacité  des politiques économiques qu’il propose à l’échelle de la France.

[1] François Bachy, François Hollande : Un destin tranquille, Plon, 2001

par Raphaël Pasquier

http://electionpresident.tumblr.com/post/18187965286/francois-hollande-economie-crise