Source : LE BILLET DE MEIR BEN HAYOUN – LDJ

Moi, que le FN ait fait un super score électoral en France, ça ne me fait ni chaud ni froid, comme les élections en Nouvelle Zélande, mais en lisant que certains pensent sérieusement que seulement maintenant l’idylle des Juifs de France s’est terminée depuis ce vote?! Pourquoi? Avant ce vote du 6 décembre, c’était le grand kiff avec la vague d’antisémitisme la plus violente depuis la Seconde Guerre mondiale et les mahométans et les pro palos qui vous en veulent à mort là-bas?
A savoir si le FN est plus antisémite ou moins antisémite que les autres formations politiques? Je suis incapable d’y répondre car je n’en sais rien, mais surtout, cela ne doit pas me préoccuper.
La France n’est pas un pays juif. Le pays juif existe. C’est Israel. C’est là que le vote des Juifs y est important, pas en France. Quand je dis cela, je parle strictement en sioniste.
FN, PS, UMPS, Verts, jaunes, rouges, etc. ça ne nous concerne plus. Ce ne sont plus nos oignons de Juifs. Même avant la Guerre , les Juifs se prenaient la tête entre eux: SFIO, PCF ou pas SFIO? Au final, cela a tourné à la tragédie. Plein de députés de la SFIO ont voté les pleins pouvoirs à Pétain.
Le Rabbin de Tlemcen à cette époque, le Rav Yossef Messas ZATSAL, un grand Sage de Meknès du Maroc envoyé en Algérie, avait dit aux Juifs français d’Algérie, ces histoires d’élections françaises où la plupart des Juifs s’étaient enthousiasmés pour la SFIO, ça ne nous concerne pas vraiment. Il leur avait dit à la synagogue: les élections ne nous concerneront vraiment quand avec l’aide de Dieu, les Juifs retrouveront leur souveraienté en Eretz Israel. C’était pour les élections de 1936 lorsque Léon Blum les emporta. Dans ma famille on a entendu ces paroles du Rav Messas, et il a fallu attendre 1967 pour en saisir la portée quand le Général De Gaulle, le champion de la Libération, nous a taxés de « peuple sûr de lui et dominateur »‘. Ce qui s’est passé ensuite quand le Rav Messas a prévenu les Juifs de Tlemcen avec les lois de Vichy que la plupart des gens de la SFIO ont soutenues a donné raison à ce grand Sage d’Israel. Les Juifs s’étaient fait avoir en beauté. Par la suite le Rav Yossef Massas a fait son Alyah en 1963 et est devenu le Grand Rabbin de Haifa et y est décédé en 1975.
Aujourd’hui, c’est l’histoire des Français face à leurs Arabes. Ce n’est plus notre histoire et cela ne nous regarde plus depuis qu’on a notre Etat, l’Etat d’Israel. Si les Français, qu’ils soient de droite comme de gauche, veulent de bonne relations avec les Juifs, pourquoi pas? Mais cela doit passer obligatoirement par Israel, par Jérusalem. Les relations avec les Juifs, ce sont les relations avec l’Etat d’Israel qui est l’Etat des Juifs.
Maintenant leurs histoires avec les Arabes, que ce soit fait de mammours ou d’hostilité, c’est leurs affaires, plus les nôtres.

SOURCE : Gilles-Michel De Hann