Mots-clefs

,

Les nazis étaient des abrutis  par Alain Legaret

vendredi 27 avril 2012

on a dit que les nazis étaient fins, raffinés et intelligents. Ils écoutaient la grande musique, étaient férus de sciences et de lettres.
En réalité, c’était de vrais abrutis.
Pour preuve, ils ont voulu conquérir l’Europe par la force.  Ils sont arrivés avec leur armée, leurs tanks et leurs avions. Fallait être aveugle pour ne pas les voir arriver avec leurs grosses bottes !
S’ils avaient vraiment été subtils, ils auraient fait profil bas. Tout d’abord, pour ne pas éveiller la méfiance, ils auraient joué aux pauvres malheureux plutôt que de se présenter comme la race supérieure. Ils auraient aussi intimidé les journalistes, les contraignant à ne pas les critiquer, ni avec des mots, ni avec des caricatures. Pour faire diversion, ils les auraient même enjoints à présenter les Juifs comme le danger suprême. Les journalistes n’étant jamais très téméraires face aux tyrans et aux dictatures, ils auraient obtempéré sans trop faire montre de résistance.
 Ensuite, les nazis auraient envoyé des millions d’ouvriers allemands accomplir les tâches ingrates partout en France et en Europe. Ils auraient construit des églises allemandes où l’on transmet habilement comment mépriser les autochtones, du moins, ceux qui refusent de venir fréquenter ces églises.
Entre-temps, Les journalistes ayant fait leur travail de préparation des esprits, les nazis n’auraient eu aucun mal à faire élire Pétain au poste suprême. Pour renforcer son pouvoir, Pétain aurait donné le droit de vote aux étrangers et ainsi, la France, comme l’Europe, serait devenue nazie sans avoir eu à tirer un seul coup de feu.
Enfin, ne le répétez pas, ça pourrait donner des idées.
Franchement, ils étaient vraiment tartes, les nazis.
© copyright Alain Legaret pour Le Monde à l’Endroit

http://alainlegaret.blogspot.com/2012/04/les-nazis-etaient-des-abrutis.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+LeMondeLendroit+%28Le+Monde+%C3%A0+l%27Endroit%29