Étiquettes

,

CE N’EST PAS DANS L’INTERET DE L’UE D’EXISTER!!

en suivant le déroulement du film, notamment les vidéos qui suivent

en fait, quelque soit le sujet:  la crise économique, l’euro, le traité transatlantique, la Turquie , l’immigration alors que le chômage explose. son cout pharamineux,etc …

et surtout le constat que tout est fait pour que ces décisions créent volontairement  des situations irréversibles alors qu’elles sont prises en dehors du consentement des peuples,  au mépris de toute démocratie, alors même que les conséquences d’un euro irréversible aurait dû servir de leçon!!

et face à ce constat on ne peut qu’éprouver une sensation bizarre!

car, évidemment, quand vous êtes enfermés dans une prison dont les barreaux sont très solides, il ne vous reste plus qu’a faire exploser les murs!

première opération:  les élections prochaines du parlement européen!

prendre le pouvoir du parlement parce que ce sont les députés qui vont élire le remplaçant de l’ex-maoïste Baroso au poste de président de la commission!!

regardez et écoutez!! et diffusez et allez voter!

virez les responsables de cette situation démente, de ce désastre!!

Publiée le 5 mai 2014

Le Cercle des Volontaires a rencontré Olivier Berruyer, ou l’homme qui disait des vérités… à la télévision ! Il s’est en effet livré le 17 mars dernier, à un véritable « TV-jacking » en direct sur le plateau de BFM Business en dénonçant, photos à l’appui, l’arrivée de néo-nazis au sommet de l’état ukrainien. Pourquoi ces révélations ? Comment expliquer un comportement aussi déviant ? Comment peut-on en arriver à ce degré d’inconscience ? Comment est-il possible d’ignorer à ce point les codes télévisuels actuels ?! Ne sait-il pas que l’honnêteté intellectuelle est une valeur définitivement bannie du petit écran depuis que Taddeï ne choisit plus ses invités et qu’Ardisson en est réduit à servir une soupe tiède à des agents du politiquement correct ?!! C’est en partie pour dénouer cette terrible énigme que nous sommes partis enquêter dans l’ouest parisien et soumettre à la question l’individu sus-nommé.

Revenant dans un premier temps sur les questions économiques du moment (pacte de stabilité et TAFTA en partie 1), il nous expose ensuite les raisons qui l’on poussé à cette intervention audacieuse, puis nous fait part de ses réflexions sur la situation ukrainienne. Bien que n’étant pas géopoliticien, il se livre à une analyse sérieuse au cours de laquelle il montre comment une guerre économique est en train de dégénérer en conflit militaire (partie 2).

Propos recueillis par Franck Zed et Baptiste

 

 

 

04/05/2014

« Bruxelles accélère le processus d’adhésion turque » (Chauprade sur Atlantico)

turquie.jpg

Aymeric Chauprade (site tête de liste FN aux Européennes, a publié une tribune le 4 mai sur Atlantico. Extrait :

« Bruxelles a récemment accompli de nouveaux pas dans le processus d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne.

Désormais, pas moins de 14 chapitres sur 23 sont ouverts dans les négociations d’adhésion. Nicolas Sarkozy, après avoir fait procéder au gel de 5 chapitres lors du sommet européen du 25 juin 2007, avait discrètement ensuite, entre 2008 et 2010, soutenu l’ouverture de 6 nouveaux chapitres.

 

L’UMP a créé un véritable danger dans le cadre de la révision constitutionnelle du 23 juillet 2008. En effet, une précédente révision précisait que toute adhésion postérieure à la vague de 2004 devait être soumise au référendum. Or, la révision initiée par l’UMP est venue ajouter un second alinéa permettant d’éviter le référendum si une motion adoptée dans le sens de l’adhésion recueillait une majorité des trois cinquièmes au Congrès. C’est dire toute l’ambivalence de l’UMP sur la Turquie comme sur tout le reste.

L’arrivée au pouvoir de François Hollande n’a fait qu’amplifier le mouvement, de façon ostensible cette fois. A l’automne 2013 est ouvert le chapitre 22, consacré à la politique régionale. Nos régions françaises se verraient alors privées de l’essentiel des aides européennes au bénéfice de régions turques bien plus éligibles aux fonds structurels. Pour mémoire, rappelons que la France est déjà très largement contributrice nette au budget des fonds régionaux, puisqu’elle verse chaque année près de 17 milliards d’euros alors que les régions françaises ne reçoivent que 4 milliards d’euros de dotations.

Surtout, et sans que cela ne soit porté à la connaissance des Français, l’Union européenne vient de porter un nouveau coup à la sécurité et à l’identité des peuples européens. L’accord dit de réadmission prévoit en effet qu’à l’horizon 2017 les ressortissants turcs pourront se rendre dans l’espace européen sans visa préalable.(…) « 

Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/pendant-que-turquie-censure-et-reprime-bruxelles-accelere-processus-adhesion-aymeric-chauprade-1061834.html#qY3BQzLttC24yEZ8.99

Rappel : (en 2009) malgré la propagande de Nicolas Sarkozy jurant être contre une adhésion, celle qui dirigeait le groupe UMP au parlement dit européen, madame Françoise Grossetête (video), avait donné consigne de voter les crédits de pré-adhésion, soit 2,26 milliards pour les pays membres.

Cette vidéo va faire très mal ! Quand on voit ça on a du mal à croire que les mêmes vont s’opposer coute que coute à l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne. Françoise Grossette vote les crédits de pré-adhésion de la Turquie avec le pouce levé. Michel Barnier a toujours été pour l’adhésion de la Turquie et a retourné sa veste en 2006 pour suivre le courant sarkozyste.

Ces carrieristes sans conviction voteront demain l’adhésion de la Turquie sans hésitation quand le vent tounera de nouveau ou quand les autres pays de l’Europe le demanderont.

Le 7 juin, pensez y avant de glisser votre bulletin. Votez pour des représentants qui s’opposeront VRAIMENT à l’adhésion de la Turquie. Et faites une piqure de rappel au Gouvernement.