LES DAYAK REVISITES

documentaire très intéressant l’autre soir sur les DAYAK vus par des explorateurs il y a 40 ans et retournés sur place il y a peu de temps!!

Il y a 40 ans chez les coupeurs de têtes Dayak de Bornéo (Indonésie)

Le principe de couper les tètes était simple : quand quelqu’un  de la tribu mourrait, on disait: « le corps a perdu une tête »,

donc pour la tribu il fallait le remplacer

donc ils allaient en couper une dans une autre tribu parce que bien sûr on ne coupe pas une tête dans sa propre tribu, c’était mal vu!

En plus pour les oreilles plus elles sont longues plus ils aiment.

Et si une oreille se brise c’est une catastrophe.

On pend des poids aux oreilles ce qui fait que quand une pirogue se retourne, les femmes sont les premières à couler !

Mais leurs pirogues sculptées sont une des plus belles choses que j’ai vues dans les arts primitifs

Ceci étant, en 40 ans, cela a changé

Ils sont devenus chrétiens évangélistes à la grande fureur de l’état musulman d’Indonésie

Et tous ont entrepris de les débarrasser de leurs coutumes ancestrales :

Les pasteurs en brulant leurs totems pour les remplacer par des croix et les islamistes en leur interdisant de couper des têtes pour éliminer des concurrents !

Ainsi va le monde !!