Étiquettes

,

[Vidéo] – Gaza : Quand le Hamas torture ou massacre sa propre population | Europe Israël news.

Maintenant que le pouvoir égyptien applique une politique réaliste et énergique à l’égard du Hamas en détruisant ses positions dans le Sinaï et en le désignant officiellement comme «groupe terroriste», nos regards se tournent vers la plupart des grands médias, dirigeants et bienfaiteurs de l’humanité occidentaux qui dans leur volonté de dénigrer Israël ont porté des oeillères, jusqu’à soutenir le Hamas et son terrorisme.

Citons notamment l’hypocrisie de l’UNRWA, organisme financé par l’ONU et l’Occident, qui bien que témoin des crimes du Hamas, ne les a jamais dénoncés. Ou la connivence des ONG et délégations diplomatiques sur place.  Le monde occidental, l’ONU, les médias. Oui, ils ont tous vu ce comportement inhumain et ne l’ont jamais condamné.

Antisémitisme et antisionisme réunis dans un même discours ont tenté d’imposer le dogme que «Le Diable ne pouvait être que sioniste».

Les médias continuent de condamner Israël, le seul pays au monde qui a combattu le comportement bestial du Hamas. Après les attaques au Canada, à Paris, Copenhague et  les sauvages décapitations de journalistes, de bénévoles, de coptes et plus, l’Occident commence à s’émouvoir de la sauvagerie des islamistes.

Cette sauvagerie a encore franchi un pas lors des destructions d’objets d’art millénaires à Mossoul et dans les territoires du soi-disant Califat où les populations chrétiennes et autres sont quotidiennement menacées, décapitées ou brûlées vives sans que le monde réagisse.

Le Hamas n’est pas différent de l’Etat Islamique. Il fait partie de cette mouvance djihadiste. C’est la même sauvagerie qui nous menace tous, comme elle menace Israël quotidiennement.

Un arabe de Gaza a secrètement produit cette vidéo qui montre l’Enfer et le régime de terreur subis par les habitants de Gaza sous la domination du Hamas, branche des Frères Musulmans! Cette vidéo date de 2010, mais elle est toujours d’actualité.

1ère séquence : Le Hamas ne supporte pas la musique, même pour fêter un mariage. Alors ces criminels font une descente et tire dans la foule des convives, tabassant et tuant au passage le jeune marié.

2ème séquence : Le Hamas ne supporte que les musulmans extrémistes….alors le Hamas tire dans la foule. Tuer des musulmans est naturel pour eux. Ils ont le droit de vie et de mort sur la population. Le Hamas ne supporte pas les gens du Fatah, alors ils les font défiler dans la rue avant de les torturer ou les tuer aux cris de «Allah Akbar»

3ème séquence : Lors des destructions des Tours (9/11) les scènes de joie se sont multipliées à Gaza et en Judée-Samarie, car ce sont des «mécréants» qui ont été tués au nom d’Allah.

4ème séquence : Les enfants du Hamas apprennent à tuer dès leur plus jeune âge. Un avenir radieux s’offre à eux, quand on sait que le Hamas prépare sa prochaine guerre contre Israël avec ces jeunes recrues. Le Hamas dans son hypocrisie et sa perfidie se prépare à tendre un piège à Israël pour l’accuser de tuer de jeunes enfants…pour sa défense.

Le commentateur qui est arabe conclut : Ces gens du Hamas qui tuent et torturent leur propre population sans état d’âme, se déchaînent contre Israël à la moindre réplique de l’Etat juif, qui ne fait que se défendre. Ils disent qu’Israël leur a volé leur terre. Israël n’a volé la terre de personne. La Palestine n’a jamais existé et n’existe pas, pas plus que le peuple palestinien.

Quand la France en particulier va-t-elle tirer les leçons de l’histoire, se réveiller et prendre ce groupe terroriste pour ce qu’il est au lieu d’organiser des expositions à la gloire de ses « martyrs » djihadistes comme ce fut le cas avec l’exposition d’Ahlam Shbili « Phantom Home » au Musée du Jeu de Paume en 2013 ?

Et comme c’est le cas avec ces expositions plus récentes visant à dénigrer les juifs qui vivent en Israël…   ? Cette fois, l’artiste se nomme « Arkadi Zaide », née en Biélorussie et israélienne depuis 1990. Créé au Festival d’Avignon à l’été 2014, son solo Archive  a été présenté au Théâtre National de Chaillot (du 22 janvier au 30 janvier 2015), puis au CNDC d’Angers le 3  février et enfin au CDC Toulouse les 5 et 6 février. Cette exposition est en fait un ramassis de propagande anti-israélienne. Le véritable créateur de l’organisation est la tristement célèbre ONG B’Tselem, financée en grande partie par l’Union Européenne et la France, pour diaboliser les juifs qui vivent en Israël.

Avigdor Lieberman a raison de réclamer la peine de mort pour les terroristes. C’est la moindre des choses dans un pays en guerre. Et il faut espérer que jamais un état palestinien djihadiste ne naîtra au coeur d’Israël….

Regardez la vidéo :

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif