Étiquettes

,

Pourquoi je n’irai pas à la Manif pour Charlie Hebdo | Europe Israel – analyses, informations sur Israel, l’Europe et le Moyen-Orient.

Pourquoi je n’irai pas à la Manif pour Charlie Hebdo


Pourquoi je n’irai pas à la Manif pour Charlie Hebdo

OPINION

Tout m’incite à y aller. Mais je n’aime pas fréquenter les faux culs. C’est salissant.

Un commentaire d’abord. Celui d’un lecteur d’Atlantico qui m’était adressé. Il est suffisamment beau pour que vous en preniez connaissance.

J’ai un collègue arabe qui bosse dur avec moi chez auchan. Chaque matin nous nous levons pour apporter notre pierre à l’édifice. Il est juste super de le voir avec son sourire et sa bonne humeur le matin. Il est abasourdi, démoralisé il perd confiance depuis deux jours. En cause ? Il ne sait plus comment croiser le regard des personnes qui l’entoure. Il a croisé le mien et je lui ai dit . Garde ta bonne humeur et ton optimisme qui te vont si bien. Tu vas malheureusement croiser des regards hostiles.

Pardonne leur et reste fier d’être français. C’est le plus beau bras d’honneur que tu feras à l’état islamique et leurs petites stratégie pour nous diviser . Je n’aime pas vraiment les théories du fn. Je déteste celles de gauche. Ils sont responsables pour moi de cette situation tout les deux . Mais une chose est sur avec le personnage marine le pen. Elle n’est pas raciste et son tous ensemble et fier d’être français est la réponse à ces fanatiques.  Scrat75

Je serai bien aller manifester avec scrat75 et son copain arabe. Mais j’ai peur de ne pas les trouver dans la foule des Tartuffes. Un autre commentaire ensuite. Celui d’André Gérin, ancien députe maire communiste de Vénissieux, et qui est adressé à tout le monde.

La société a produit des enfants devenus des talibans français qui sont en guerre contre leur pays, contre la République, contre les valeurs issues de la Révolution Française. J’entends dire partout qu’il ne faut pas faire d’amalgame. Mais l’amalgame existe déjà. Il est le fruit de 40 années d’angélisme.

Je préfère citer André Gerin plutôt que Bruno Gollnisch : c’est une question d’esthétique. Je serais bien aller manifester avec l’ancien maire de Vénissieux. Mais j’ai peur de ne pas le voir, englué qu’il serait dans la masse des hypocrites.

Libération appelle à manifester dimanche. Je lis dans ce journal sous la signature de Laurent Joffrin que les tueurs se sont trompés de cible et que les vrais islamophobes (à abattre?) s’appellent Finkielkraut et Houellebecq.  Je lis aussi dans le même journal la tribune d’un obscur avocat (je n’ai pas retenu son nom, ça ne valait pas la peine) qui s’étrangle d’indignation non pas contre les islamistes mais contre ceux qui critiquent l’Islam. Je ne peux pas manifester avec ces gens-là.

Le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) appelle à manifester ce dimanche. Cet organisme n’a cessé d’insulter Charlie Hebdo pour ses caricatures de Mahomet. Et pour faire bonne mesure il a intenté des procès à HouellebecqLe sang des 12 martyrs de la République n’étant pas encore sec cet organisme musulman est allé en vampiriser un peu. Les cadavres des assassinés de Charlie Hebdo crachent à la gueule du CFCM ! Moi aussi. Je ne peux manifester avec ces individus.

Le Monde appelle à manifester. Ce journal publie une tribune de Tahar Ben Jelloun. Son titre : « Des tueurs qui ont aussi agi contre l’Islam ». J’attendrai que M. Ben Jelloun écrive un texte expliquant comment l’Islam agit contre les tueurs pour aller manifester avec lui.

Différents autres médias, Télérama, Mediapart, Les Inrocks appellent également à manifester. Avec le même brouet indigeste et répétitif : « Pour la liberté et contre l’islamophobie ». La liberté telle que je la conçois est aussi celle d’être islamophobe. Je n’irai pas manifester avec eux.

Dominique Sopo de SOS Racisme annonce sur un ton solennel que la présence du FN à la manifestation serait une honte et un dévoiement. Je préfère manifester avec un sympathisant frontiste plutôt qu’avec M. Sopo. Je n’irai pas manifester.

Hier j »ai entendu à la radio qu’on avait vu une bonne sœur prier à genoux devant le siège de Charlie Hebdo. Oui, devant ce journal dont les dessinateurs n’ont pas ménagé leur talent pour traîner dans la boue les curés et les grenouilles de bénitier.  J’ai juste envie de m’agenouiller devant cette bonne sœur.

Source Atlantico