Mots-clefs

,

De Sydney à Rome.

De Sydney à Rome

Jusqu’à la Domination du Monde par l’Islam

 

Par Ben-Dror Yemini, journaliste

Dailyalert.org,  16/12/2014

Adaptation par www.nuitdorient.com

 

Une seule « oumma » (nation-mère islamique), et sans l’Occident. « Il n’y aura pas de répit jusqu’à ce que l’Islam domine« . Ces mots sont dits par des enfants de 6 à 13 ans et diffusés lors d’une cérémonie de solidarité avec l’Etat islamique (EI). Les participants agitaient les drapeaux noirs de l’EI. Et cela ne se passait pas à Mossoul (Irak), mais récemment, en banlieue de Sydney (Australie). Lundi dernier un évènement choquant nous prit par surprise, une prise d’otages dans un café proche des locaux de cette organisation islamique (1).

Accompagnés par des adultes jihadistes, pendant la cérémonie, les enfants parlaient anglais, mais portaient des vêtements islamiques. Ces enfants reçoivent la même éducation que les enfants de Gaza, mais cela se passe à l’autre bout du monde. L’objectif n’est pas la soi-disant libération de la mosquée d’al Aqsa, mais bien de libérer Sydney des chaînes de la démocratie.

Ici on n’a pas besoin du prétexte du conflit avec Israël ou de « l’occupation par les Juifs », pour nourrir la haine contre l’Occident et la démocratie. En plein milieu de Sydney, ces jihadistes appellent au meurtre du président syrien Bashar al Assad, comme du président américain Barack Obama.

Le ministre australien de l’immigration, Scott Morrison, dit simplement après avoir vu la vidéo: « ceci me rend malade ! »- Les Australiens cherchent à réagir. Ainsi la politique d’immigration est en train de changer, et à côté de ce qu’on concocte ici, la nouvelle loi israélienne sur l’infiltration apparaît comme un exemple d’humanisme.

Toujours est-il qu’une des 1ères attaques de l’islamisme sur sol étranger a eu lieu en Australie. Il faut remonter à 1915,quand 2 musulmans ont assassiné 4 passagers d’un train. Les assaillants ont été éliminés. L’un des deux avait laissé une lettre où il disait qu’il défendait le califat ottoman: « je dois vous tuer et donner ma vie pour ma foi en Allah le Grand« 

Mais que leur a fait l’Australie ? Pourquoi former des enfants dès l’âge de 6 ans au jihad et à devenir des martyrs potentiels ?

En fait, cela ne dépend nullement de ce qu’on leur fait ou on ne leur fait pas.

Depuis 1915, jusqu’à ce jour, depuis al Shabab de Somalie jusqu’aux Talibans d’Afghanistan, du Hamas jusqu’à EI, de Boko Haram jusqu’à al Qaeda, ils ont tous la même idéologie, imposer la loi de l’islam (sharia’h) au monde entier !

Le calife auto-proclamé Abou Baqr al Baghdadi a proclamé il y a quelques semaines que l’objectif était de prendre Rome. Pourquoi Rome ? Un membre du Parlement palestinien, Younis al-Astal l’avait expliqué, avant la déclaration du chef de l’EI:

Rome doit être conquise parce qu’elle représente « la capitale des Chrétiens, des Croisés« , et toutes les arrêts y mènent, y compris Sydney.

La plupart des Musulmans, même en Australie, ne sont pas fana du jihad. Comme partout, le problème se situe au niveau de la minorité radicale agissante et imposant une situation de cauchemar. Des milliers d’Occidentaux rejoignent cette minorité parce qu’elle agit. Désignez-moi un seul Musulman vivant en Occident qui ait rejoint la lutte contre l’EI !

Le conflit arabo-israélien devient de plus en plus religieux, du fait des agissements du palestinien Mahmoud Abbas et du parti-pris occidental en faveur d’un état-fantôme et contre Israël, sous prétexte d’implantations en Judée-Samarie ou de construction à Jérusalem.

A l’opposé, cette guerre amenée par les Palestiniens sur le terrain de la religion, entraîne une solidarité plus grande en faveur d’Israël, car l’objectif s’élargit passant du « Califat de Jérusalem » au « Califat de Rome ».

 

Il est vrai que les illusions de la gauche relatives au jihad continueront à sévir sur les marges, trouvant toutes sortes de justifications à l’islamisme et de blâmes pour Israël. Mais l’Occident dans son ensemble commence à perdre patience  et il montre déjà des signes de rejet. Un journaliste norvégien vient de me dire: « Ils ne veulent pas nous ressembler. Ok ! Mais de là à nous demander de leur ressembler, c’est inacceptable ! »

Mais parlant d’Israël, il est resté avec ses poncifs habituels…

 

Ce qui vient de se produire en Australie ne réveillera pas encore l’Occident de sa torpeur, car c’est encore une faible alarme. Espérons que le véritable réveil aura lieu avant que les carillons des clochers ne sonnent en choeur.

 –

Note de www.nuitdorient.com

(1) Cette prise d’otages s’est conclue au bout de 16 heures par 3 morts, le jihadiste (iranien) et deux otages.