Mots-clefs

,

 Au détour d’une conversation j’ai appris la disparition de notre ami Jean Luc Sauvaigo et j’ai été très touchée parce qu’il était toujours présent, presque tous les jours, par des commentaires et ses posts .

et il s’est alors passé quelque chose d’étonnant quand j’ai été voir si sa page facebook était toujours ouverte
non seulement elle l’était, mais ses amis -nos amis communs notamment- continuaient- en toute connaissance- à y passer des posts et même en s’adressant à lui comme s’il était toujours à nos cotés
c’est très beau et très émouvant .

Cela fait mentir les cyniques et ceux qui n’ont rien compris à ces communautés qui se forment librement et spontanément et qui réunissent des individus de tous les pays, religions, couches sociales qui se reconnaissent entre eux par les valeurs qu’ils défendent et qu’ils ont en commun , essentiellement pour défendre la LIBERTÉ, celle des individus.

Quand je disparaitrai, j’adorerai continuer à vous entendre, à entendre vos indignations comme vous le faites pour Jean-Luc Sauvaigo
et je saurais alors, que nous avons gagné .

Et nous allons gagner, tout simplement parce qu’il faut que vous en soyez convaincus, que vous n’ayez pas le moindre doute à ce sujet !

Parce que tout ce que vous voyez autour de vous le démontre clairement, parce que? comme ce très beau texte le dit :

NOUS SOMMES LE BIEN!

Plus de 2000 ans de guerre, de souffrances, de doutes, de remises en question, de réflexions, pour consolider nos valeurs communes.
Nous sommes les Droits de l’Homme, un charte de valeurs absolues destinées à offrir la liberté à chaque être humain.

Nous sommes le Bien.
De tout temps, en tout lieu, nous sommes ceux qui ont gardé le dos droit, pour dire le Mal et édicté le Bien dans nos pays et au-delà. Ces valeurs ont nourri d’espoir des peuples étouffés par leurs propres dogmes.

Nous sommes le Bien.
Nous sommes ceux qui ont cru en l’espoir, en l’avenir d’un monde meilleur. Nous avons su penser hier pour oser dire Demain. Nous avons rêvé de lendemains différents d’aujourd’hui, où le bonheur de tous primait sur les intérêts particuliers.

Nous sommes le Bien.
Nous connaissons nos limites et les valeurs de la vie humaine. Nous respectons la femme, l’enfant, l’homme, sans confondre les trois. Nous sommes la base d’une famille solide, d’un avenir serein.

Nous sommes le Bien.
Nous sommes ouverts aux cultures du monde, nous aimons l’échange et le partage. Ce monde n’a pas de frontières, mais nos pays en ont, pour préserver notre spécificité, tels des molécules, porteuses de notre génome culturel et identitaire. C’est ce complexe génome qui fait que..

Nous sommes le Bien.
Nous sommes l’équilibre. Nous refusons l’excès de soi, comme l’excès de l’autre. Vigilant face à nos propres démons, nos mémoires nous enseignent les frontières de l’éthique.

Nous sommes le Bien.
Nous détestons le mensonge et l’hypocrisie, la lâcheté, les guerres injustes et les Paix de soumission.

Nous sommes le Bien.
Nous n’avons pas peur de combattre le Mal ni les hommes souhaitant éteindre notre flamme. Nous sommes accrochés à nos cœurs et savons plus que quiconque stopper la force de nos coups. Nous n’éteignons aucun peuple, nous ne faisons que vaincre le Mal.

Nous sommes le Bien.
A n’en pas douter, nous le sommes. Nous avons fait l’Histoire: la médecine, la science, la télécommunication, l’industrie, l’agriculture de masse permettant à chacun de pouvoir avoir de quoi manger, nous sommes allés sur la lune et nous irons sur Mars. Nous sommes la tête du monde et le modèle admiré ou jalousé.

Nous sommes le Bien.
Qu’importe ceux qui s’ingèrent dans nos pays pour nous affaiblir, nous critiquer, nous culpabiliser. Il nous est interdit de baisser les yeux, car

nous sommes le Bien.
Il n’y a pas de culture aussi dense que la nôtre dans ce monde. Nous sommes peu nombreux, mais nous sommes là. Nous fûmes Aristote, Moise, Jésus, Maimonide, Descartes, Chateaubriand, Voltaire, Jean Moulin, Geert Wilders.

Prenez-en conscience et édictez alors le Bien.

Nous sommes judéo-chrétiens.
N’éteignons pas la flamme du Bien.

michel ange